Opération Épervier: Une nouvelle charge retenue contre Atangana Kouna, voici les détails

Une nouvelle charge vient d’être retenue contre Basile Atangana Kouna. Détenu à la prison centrale de Yaoundé depuis fin mars dernier, l’ancien ministre de l’Énergie et des Eaux devra désormais répondre des faits qui lui sont reprochés devant deux juridictions à croire le quotidien « Mutations ».

Dans sa parution de ce mardi, le journal révèle en effet que Basile Atangana va comparaitre devant le Tribunal Criminel Spécial (TCS), où deux chefs d’inculpations sont retenus à son encontre, mais aussi devant le Tribunal de Première Instance de Yaoundé. Devant cette dernière juridiction, le ministre serait accusé d’émigration clandestine selon le journal.

Quelques jours avant son arrestation, Basile Atangana Kouna avait été annoncé en fuite vers le Canada alors que courait contre lui une interdiction de sortir du Cameroun. Il sera finalement arrêté le 22 mars dernier dans un hôtel au Nigéria puis extradé vers le Cameroun. Son exploitation a permis de découvrir que l’ancien ministre avait bénéficié de la complicité d’un agent des renseignements et d’un prêtre dans sa fuite.

Évincé du gouvernement le 2 mars dernier, Basile Atangana Kouna est accusé de prévarication et de dilapidation de fortune publique.

Source: camerounweb.com

Laisser un commentaire / Leave a comment

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here