L’ancien ministre des eaux et de l’Energie a passé une première nuit plutôt mouvementée à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé.

Déféré hier vendredi dans la soirée, Basile Atangana n’a pas pu retenir ses émotions selon le journaliste et activiste web Boris Bertolt.

Dans un post publié sur sa page Facebook Boris Berltolt est revenu sur les premières heures de détention de l’ancien ministre.

Ci-dessous le post de Boris Bertolt:

Ce matin, Basile Atangana Kouna, ancien ministre de l’eau et de l’énergie, rattrapé pendant sa cavale a noircit avec des points sur le visage. Pale, il a de la peine à masquer les larmes qui transparaissent sous ses yeux.
Habillé en jogging de couleur bleue, t-shirt blanc et une casquette, après avoir pris son petit déjeuner au quartier 14 dans la salle qui leur sert de salle à manger, il reçoit actuellement sa femme et sa fille.

Pendant ce temps, Dieudonne OYONO pleure encore sur son lit. Arrivé 24h avant Basile Atangana Kouna c’est à peine s’il sort et ce matin, jusqu’à 10h le matin, l’ancien patron du programme national de bonne gouvernance dormait toujours et refusait de se lever.

Dieudonne OYONO et Atangana Kouna ont passé la nuit ensembles dans le même local au quartier 14. Un local occupé également par un ancien député en prison. “ Soyez forts” a parfois lancé les anciens locataires du quartier 14 à nos deux tourtereaux. Basile s’il te plaît n’oublie pas de prendre tes médicaments.

Ainsi va la République au moment de l’opération Terminus.

Source: camerounweb.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here