L’Abbé Alain Nkodo, vicaire de la paroisse Sacré cœur de Mokolo à Yaoundé, a été interpellé mardi par des policiers du groupement spécial d’opération (Gso). Les motifs de cette interpellation n’ont pas été communiqués. Mais, il est probable que sa proximité avec la famille de l’ancien ministre Basile Atangana Kouna soit liée à son arrestation.

Le prêtre serait soupçonné d’avoir apporté de l’aide à l’ancien membre du gouvernement dans ses projets d’évasion. Sans passeport et frappé d’une interdiction de quitter le territoire camerounais, Basile Atangana Kouna a réussi à sortir du pays. Il a été rattrapé dans un pays voisin et rapatrié au Cameroun le 22 mars. Après plusieurs heures d’audition au Tribunal criminel spécial, il a été placé sous mandat de détention provisoire et conduit à la prison centrale de Yaoundé, au quartier Kondengui. Il devra répondre des faits de détournements de deniers publics qui lui sont reprochés, mais aussi expliquer comment il s’est retrouvé hors des frontières du pays. Ce qui implique de révéler les complicités dont il a bénéficié.

L’Abbé Alain Nkodo, lui, a été libéré sous condition hier nuit. Il devra rester à la disposition de la justice. Son arrestation a coïncidé, mardi, avec la visite  de l’archevêque de Yaoundé. Mgr Jean Mbarga a dit une messe à la paroisse Sacré cœur de Mokolo. L’évêque n’aurait pas fait allusion à l’interpellation du prêtre lors de l’office religieux.

Source:  journalducameroun.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here