La décision prise par les autorités sécuritaires et judiciaires du Cameroun interdisant la sortie du territoire à certaines personnalités de la scène publique du pays continue de livre ces détails.

Dans cette note signée du délégué général à la sureté nationale Martin Mbarga Nguele, figure le nom de plusieurs hauts responsables du Port Autonome de Douala, dont un oncle maternel de Chantal Biya, Bella Armand Roger.

Roger Armand BELLA occupe actuellement le poste de Directeur Financier chez SCIMPOS SA (Ancienne filiale du groupe Français Rhône Poulenc). Sa présence dans cette liste de personnalités ciblées par le Tribunal Criminel Spécial montre qu’il est impliqué dans l’une de ces dossiers de détournement de fonds publics dont le TCS se saisit depuis sa création.

Est-ce une façon pour Paul Biya de dire à l’opinion publique camerounaise que même ses proches parents peuvent faire l’objet de poursuite judiciaire en cas de malversation ? La réponse à cette interrogation viendra surement de la suite à donner à cette affaire.

Mais pour l’heure ce haut cadre du port autonome de Douala n’a pas encore été cité à comparaître devant les juridictions, ce qui d’ailleurs n’est qu’une question de temps avec la vitesse avec laquelle les dossiers sont traités ces derniers temps.

On peut aussi trouver dans cette liste l’ex gouverneur du Littoral FAI YENGO Francis et des anciens responsables du Crédit Foncier du Cameroun (CFC) dont Camille EKINDI, ex-Dg du CFC sont également visés

Source: camerounweb.com

Laisser un commentaire / Leave a comment

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here