Opération Epervier: une trentaine de cellules VIP en construction au SED voici les détails

L’opération politico judicaire de lutte contre la corruption se déploie de nouveau. A cet effet, l’on apprend q’une trentaine de cellules VIP sont en construction au Secrétariat d’Etat à la Défense (SED).

Douze ans après sa création par le président de la République sous l’impulsion des bailleurs de fonds, cette opération anticorruption Epervier entre dans une nouvelle phase opérationnelle.

Allant de Basile Atangana Kouna, Louis Max Ayina Ohandja ou encore Bruno Bekolo Ebe, l’Épervier pourrait ne pas en rester là. Les arrestations en masse sont énoncées dans les prochaines semaines ou point où l’on parle déjà d’une trentaine de cellules VIP en construction au SED.

Ces nouvelles cellules en construction au SED, confie une source confidentielle proche du sérail, seraient consécutives à la dernière liste d’une quarantaine de hautes personnalités que le pouvoir de Yaoundé vient de frapper d’une interdiction de sortie du triangle national.

Parmi ces nouvelles personnalités visées, figure un français et un oncle de première dame Chantal Biya.

Pour ce qui est du citoyen français, les informations qui circulent indiquent que ce dernier aurait reçu en 2009 un acompte de 6.840.745.000 FCFA sur un marché de 20 milliards pour la livraison d’hélicoptères à l’armée camerounaise. Ces appareils n’avaient jamais été livrés au Cameroun, apprend-on.

Bella Armand Roger, l’un des oncles de la première dame Chantal Biya actuellement Directeur Financier chez SCIMPOS SA (Ancienne filiale du groupe Français Rhône Poulenc) est lui aussi cité dans les rangs des prévaricateurs de la fortune public.

Source: 237actu.com

Laisser un commentaire / Leave a comment

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here