Voici Comment les pro-Biya se servent de Facebook pour manipuler les Camerounais

Ils nous abrutissent avec la manipulation de l’information et des fausses rumeurs pour nous détourner des réalités réelles de l’état actuel des choses. Ils estiment être les plus intelligents et les plus stratèges mais ces derniers oublient une chose : la roue tourne et tôt ou tard il y’a ce qu’on appelle “le changement” et cela se fera par tous les moyens tant mystique que physique.

Citoyennes, citoyens, je vous exhorte de toujours garder à l’esprit le développement et le bien être de notre nation qui se trouve dans l’avenir de nos progénitures dont nous-mêmes nous ignorons notre futur avenir, parce que nous ne voyons que nos intérêts présents: le désir d’envoyer nos enfants à la retraite avant nous-mêmes, ce désir de penser et d’instaurer que ton enfant ne sera jamais assez mature pour diriger ta famille après toi, cette illusion de voir, de se croire être éternel et détenir selon toi la science infuse de toutes sagesses, tant mystiques, contemporaines, antique et scientifiques.

J’exhorte la nature africaine de prendre son dessein en main, non pas pour elle-même, mais pour sa progéniture dont elle même façonne avec ignorantisme, sans objectif, sans vision sociale et sans héritage national pour permettre à l’Afrique de s’affirmer et trouver sa vraie liberté.

Citoyennes, citoyens, la république est un socle dans lequel chacun doit œuvrer, non pas pour lui-même, mais pour l’avenir de ses enfants. Des lors, vu l’actualité camerounaise de l’heure, il est crucial de ne pas vous laissez distraire, mais de chercher un potentiel leader avec qui nous pourrons travailler et oeuvrer pour l’essor de la nation et du Cameroun lui-même. Dans cette vision, je vous invite à répéter tous en cœur avec moi: “” LE CAMEROUN D’ABORD!””

Rien n’est perdu! Tout est encore récupérable, nous n’avons pas besoin d’argents ni de constitution ni d’infrastructures et tout ce qui va avec comme éléments prépondérants pour l’acquis du développement du Cameroun. Mais nous avons besoin de prime à bord, elle est d’une nécessité absolue et inéluctable :”la rectitude morale”.

Citoyennes, citoyens, ce n’est pas une tâche difficile de porter le dévolu sur un leader principal, mais nous sommes, chacun de nous, est un potentiel leader de soi, car “”l’amélioration de soi c’est maintenant”” et chacun de nous, nous devons devenir notre propre leader en revoyant notre attitude.

Columnist: Jean Baptiste Lachaise NDZANA

Laisser un commentaire / Leave a comment

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here